La « libération de la parole » affole ses promoteurs. Ceux-ci n’autorisent que les plaintes des « dominés » contre les « dominants ». Les minorités sont encouragées à dénoncer la société occidentale, la France raciste, le mâle blanc prédateur, etc. Mais qu’une trentaine de généraux en retraite, suivis par 7500 militaires (à ce jour), en viennent dans une lettre ouverte à alerter sur « le délitement qui frappe notre patrie », et voici les censeurs qui reprennent leurs réflexes. SOS Racisme annonce avoir saisi le procureur de la République de Paris afin qu’il sanctionne un « coup de force militaire aux relents racistes ». Jean-Luc Mélenchon, patron de la France Insoumise, exige un « châtiment » contre ces insolents qui disent que « la France est en péril ». Il propose même, sans voir la contradiction, une « marche des libertés » pour museler ces insoumis qui se revendiquent « Gilets kaki » (expression de Jean-Pierre Fabre-Bernadac, à l’origine du texte) dans la lignée des Gilets jaunes. La ministre des armées, Florence Parly, juge « irresponsable » ce cri d’alarme et veut sanctionner les coupables. Marlène Schiappa croit voir l’ombre d’un « putsch » cautionné par le RN. Bref, la panique est générale chez les faussaires. Mais le roi est nu, est cela se voit.

Le gouvernement et les perroquets du politiquement correct sont tombés dans le piège tendu par cet « appel pour un retour de l’honneur et du devoir au sein de la classe politique ». En effet, les donneurs de leçons dévoilent leur pleutrerie et leur trahison en faisant du patriotisme et de la résistance, défendus par ces soldats, des idées « nauséabondes ». La Macronie ne réalise pas à quel point sa parole n’est plus crédible, tandis que l’armée a la confiance de près de 90% de l’opinion, singulièrement pour lutter contre le terrorisme. Rien n’est plus maladroit que de s’en prendre à des hommes courageux, qui se disent « prêts à mettre notre peau au bout de notre engagement » pour la protection de la nation. Rien n’est plus malhonnête que de nier les périls qui menacent la France, cible d’un islamisme qui recherche l’affrontement. Le réalisme commande, n’en déplaise aux dénégationnistes, d’envisager l’hypothèse d’une guerre civile. Le risque d’une « explosion » est réel. Elle provoquerait, en cas de proclamation de l’état de siège (article 36 de la Constitution) « l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national ». Y voir une menace de  putsch est une manipulation. Les Gilets kakis sont des lanceurs d’alerte. L’erreur pour Emmanuel Macron serait, une nouvelle fois, de ne pas vouloir entendre cette autre colère. La grande muette parle au nom de la France silencieuse.

Je participerai, ce mercredi, à L’heure de pros 2, sur CNews (20h-21h)

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
558 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ethan
4 mai 2021 19h10

Rafik Smati dans  » Les points sur les i »

Je ne le connaissais pas. Je viens de le découvrir en regardant l’émission d’Ivan que j’avais enregistrée.
Rafik Smati est en quelque sorte un autre Eric Zemmour.
Formidable personnage bien plus français que tous les traitres grouillant dans les égouts de la politique et de la propagande.
Hélas cet homme est comme les melons. Il faut en tâter mille pour en trouver un de bon !….

COUSSERANS Michel
2 mai 2021 19h56

Le fait que certains militaires retraités tirent la sonnette d’alarme devrait être pris justement comme
un signal fort, un acte civique comme tout citoyen peut en faire dans le but d’aider et non pour prendre le pouvoir. Ils ont tellement peur dans leurs tours dorées qu’ils en arrivent à dire des imbécilités pitoyables. De plus, ramener cette action au putch d’alger est une méconnaissance de l’histoire. Ce sont les politiques qui ont bien plus souvent trahi l’armée plutôt que l’inverse.
Pour exemple les soldats français abandonnés et morts dans les camps viets en sont encore le témoignage. Merci Mr Rioufol pour vos analyses toujours censées et pertinentes.

Mo Chris'
2 mai 2021 15h22

Parly et Lecointre…Le mariage de la couche-culotte et de la poire de lavement.

Béa
30 avril 2021 12h28

Les ploutocrates n’ont pas d’honneur.

Leur compte en banque est leur patrie.

Béa
30 avril 2021 12h03

Des militaires servent seulement à ramener des millions d’euros au gouvernement en mettant des amendes aux gens innocents.
Ces militaires ne défendent pas du tout les français.
Le saint Dieu de la Bible punit les voleurs.

Denis
13 mai 2021 15h26
Répondre à  Béa

Très chère Béa, J’ai fais mon service militaire durant la guerre froide. S’il y avait eu un conflit, qui aurais-je défendu sinon les habitants de France? Un jour, la France vendra la Tour Effeil et les oeuvres du Louvre pour avoir de l’argent. Actuellement, je conseille aux jeunes dynamiques de quitter la france car ici, ils vont se faire plumer…. comme dans les pays « progressistes 🙂 »

Jean
10 mai 2021 11h30
Répondre à  Béa

Merde alors ! Ca c’est dur lourd. Je suis impatient de lire la suite

jeann
30 avril 2021 17h03
Répondre à  Béa

Au fou!

558
0
Laisser un commentairex
()
x