Emmanuel Macron est-il fou ? Oui, fou. « Fada », comme il dit. Depuis le 9 juin et sa dissolution rageuse de l’Assemblée nationale, annoncée 58 minutes après l’annonce de la défaite de son mouvement aux législatives européenne (14,6%), la question se pose. Elle obsède son camp traumatisé qui, dans l’instant du verdict, a vu venir le crash. Mais « l’esprit de défaite » n’habite pas ce président haut perché, enamouré de lui-même. Ce soir-là, l’homme blessé (« cela m’a fait mal », avouera-t-il) se persuade de « prendre son risque ». Il se convainc de susciter un sursaut de confiance autour de sa personne, comme il le fit en agitant la peur du Covid (« Nous sommes en guerre ») et comme il aimerait tant le faire en attisant les braises d’un conflit généralisé contre la Russie. Macron pense, ce 9 juin, jouer le coup fumant qui le replacera en sauveur face au RN. Ne s’est-il pas engagé à en être le rempart ?

Ce soir-là, Macron laisse donc sa photographe, Soazic de la Moissonnière, fixer et diffuser auprès des médias les mines atterrées de ses ministres et de la présidente de l’Assemblée, réunis pour entendre son bon plaisir, avalisé en coulisses par une bande de drôles. Au Monde, quelques jours plus tard, le chef de l’Etat expliquera fièrement : « Je prépare ça depuis des semaines et je suis ravi. Je leur ai balancé ma grenade dégoupillée dans les jambes. Maintenant on va voir comment ils vont s’en sortir ». Mais la grenade allait évidemment rouler sous son fauteuil. Il aura fallu attendre le 30 juin, premier tour des législatives, pour qu’il en mesure la première déflagration avec un RN à 33,15%, un Nouveau Front Populaire à 27, 99% et une macronie défaite à 20,83 %, donc ne pouvant survivre qu’au prix d’accords avec la coalition « diversitaire » préemptée par Jean-Luc Mélenchon.

Seul un insensé peut ainsi s’amuser à la roulette belge (toutes les balles dans le barillet) en croyant pouvoir gagner. Un chef d’Etat si peu perméable aux assauts des réalités et aux attentes de son peuple indigène est un homme clos qui ne se fie qu’à lui-même et à ses cireurs de bottes. Macron est ce narcisse esseulé. Dès lors, comment ne pas s’interroger sur sa démesure égotique, sa négation des obstacles, sa fascination pour la foudre, son attirance pour la transgression, sa jouissance dans le caprice, son mépris des contradicteurs, son plaisir à agiter les peurs, sa propension à se défausser sur les autres ? Comment ne pas s’alarmer de son immaturité d’enfant-roi qui, pareil au jeune Abdallah de Tintin, jette ses pétards et trépigne d’être contrarié. Bref, comment ne pas se demander si Macron tourne rond ?  C’est le Figaro Magazine qui, le 14 juin, pose directement la question au roi sans divertissement :

« – Que répondez-vous à ceux qui disent ça ? Etes-vous fou, comme ils le prétendent ?

-Non, pas du tout, je vous le confirme, je ne pense qu’à la France. C’était la bonne décision, dans l’intérêt du pays. Et je dis aux Français : « N’ayez pas peur, aller voter ».

Mais de quoi les Français auraient-il peur, sinon des foucades d’un personnage de roman qui s’ennuie d’attendre son destin ?

A dire vrai, Macron n’est pas le seul à avoir perdu la tête. Certes, il n’a jamais voulu entendre l’exaspération des Oubliés qui ébranlent le vieux monde politique. « Je ne sens pas la colère », déclare-t-il en 2018 à la veille de la fronde anti-parisienne des Gilets Jaunes, puis en 2023 alors que les agriculteurs ruent dans les brancards. C’est en province que la révolution du réel s’est échauffée. Cependant, ce président déphasé est aussi le produit de la crise de la politique, victime des idéologies bavardes et hors-sol. Les « élites » sont contestées pour avoir montré un même dérèglement intellectuel, incompatible avec le bon sens des Français ordinaires. (La suite sur Causeur de juillet-août)

Mon intervention de jeudi sur Ligne Droite (Radio Courtoisie)

Partager cet article
S’abonner
Notifier de

1K Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
slavkov
8 juillet 2024 10h23

… donc la ripublique peut être désormais dirigé par un zozo et ses sbires issu d’un parti qui a fait 8-10% aux élections …

aldo
8 juillet 2024 10h18

 Avant tout , ceux que je plains le plus ,ce sont les policiers qui ont en face d ‘ eux un pouvoir criminel malfaisant dont des élus fachos nazislamistes extrême gauchistes fous à lier appellent à tuer des flics et soutiennent les terroristes du Hamas .
Policiers , je vous conseille de démissionner , vous mettez vos familles en danger , la justice sera du coté vos bourreaux , le pouvoir vous abandonnera , changez de métier , dans tous les supermarchés de France on recrute sans cesse , même si les conditions et les salaires ne sont pas terribles , vous souffrirez moins qu’ en restant dans la police et vos femmes et enfants seront protégés , pensez y ! 

D ‘ ailleurs même le monde entier soutient ces députés NFP délinquants anarchistes pro terroristes , policiers vous êtes seuls , très seuls , il y a beaucoup d ‘ autres emplois tranquilles partout dans la vie civile , je vous en supplie , sortez de ce cauchemar ! 

mariedefrance
8 juillet 2024 10h01

Le RN reste le 1er parti de France.

En effet, le nouvel assemblage de gauche est composé de 4 ou 5 petits partis.

Le RN, c’est UN contre tous. Il a une puissance que les autres n’ont pas.
Il est premier.

PS : je voudrais rajouter que si vraiment le RN est un » » »parti raciste. Xénophobe et antisémite » »‘ alors il faut demander sa dissolution.

aldo
8 juillet 2024 9h57

En somme , les électeurs du NFP ont voté pour l invasion islamiste , l’ impunité totale des délinquants et criminels , des terroristes , des OQTF , coups de couteaux , vols et viols records , les appels à tuer des flics , un super et magnifique programme pour lequel des millions de tous aussi fous et dangereux ont appelé de leurs voeux dans les urnes .  

Surtout ne pas croire que c’ est fini pour le RN , l’ histoire a toujours prouvé qu ‘ après des échecs répétitifs , les prétendants au pouvoir reviennent , il n’ y a pas de planning , le temps joue souvent en leur faveur , que ce soit la gauche ou la droite . 

René
8 juillet 2024 9h48

Chacune des parties peut s’estimer gagnante ou être jugée perdante.
Finalement, c’est aussi bien que le RN reste en retrait, ou en attente.
Ou encore reste en position de spectateur, car la séquence qui s’annonce promet.

mariedefrance
8 juillet 2024 9h41

La jeunesse sur la place de la République m’a rappelé l’élection de Mitterand en 1981.

Trois mois après, il n’y avait plus d’argent pour son programme.

J’attends de voir.

anonyme
8 juillet 2024 10h44
Répondre à  mariedefrance

oui ils gueulaient tous dans les rues  » on a gagné , on a gagné  »

quelques mois plus tard on entendait  » quel malheur qu’on ait voté pour vous  »

la bienveillance dont la gauche a toujours bénéficié relève d’un fantasme

René
8 juillet 2024 9h49
Répondre à  mariedefrance

Egalement pour moi, impression de nouveau 81.

Marcus
8 juillet 2024 9h40

Morituri te salutant !
Il serait temps de faire disparaître ces populos plus cons que la lune qui souhaitent mourir dans l’indignité.
Il n’y a qu’à les raser à coups de RS-28 Sarmat.
Ça concerne tous les pays à l’ouest d’une ligne Oder-Neisse…
Mon vœu sera-il entendu, exaucé ?
Bien qu’étant d’une nature optimiste, j’ai comme l’ombre d’un doute…

Last edited 9 jours by Marcus
Carole
8 juillet 2024 9h37

Sur Tribune Juive, Sarah Cattan commente :
« les accouplements politiques et les manipulations médiatiques viennent d’accoucher d’un monstre en portant à l’Assemblée un Raphaël Arnault, multi condamné, apologiste des pogroms, triple fiché S.
Sarah Cattan »
Pour ceux qui ne connaissent pas : « Tribune Juive demeure le site de référence de la communauté juive, de tous ses amis et de toutes les personnes intelligentes, cultivées et de bonne volonté. » « Tous les problèmes y sont abordés et toutes les opinions exposées. »

Marie France de Montelimar
8 juillet 2024 9h58
Répondre à  Carole

On vous y rencontre en effet
On y avait Joseph 1 mais le temps passant,il a disparu sous ce pseudo.

Carole
8 juillet 2024 12h49

Qu’on m’y rencontre n’est pas le plus important ! 😉 Les articles sont excellents et il est vrai que toutes les opinions sont exposées.
Joseph 1, ce pseudo me dit quelque chose, sans plus.

mariedefrance
8 juillet 2024 9h34

Constat :

*Le RN est le parti qui a eu le plus grand nombre de voix : plus de 10 millions.

* Nicolas Dupont Aignant, très grand patriote, est battu

* Voynet qui revient d’on ne sait d’où

* Si le RN n’a pas gagné, Macron non plus !

Marcus
8 juillet 2024 10h11
Répondre à  mariedefrance

« Le RN est le parti qui a eu le plus grand nombre de voix : plus de 10 millions. »

Exactement !
Mais les premiers sont les derniers.
C’est ainsi dans chaque république bananière où poussent des fruits pourris nommés magouilles dont le « parfum » nauséabond est pire qu’un wagon de durians en décomposition.

Reality
8 juillet 2024 10h43
Répondre à  Marcus

Le RN avec LR Ciotti ont recueilli 10 110 220 voix soit 37,05% des exprimés et 104 députés ( 88 RN 16 LR Ciotti ) dans ce second tour il faudrait rajouter le score des 38 députés ( 37 RN 1 LR Ciotti) élus au 1er tour et leur nombre de voix

Ciotti avec l’élection de 16 députés et 1 365 039 voix fait
à 109 000 voix près aussi bien que le LR historique mais qui avec cette différence de voix arrive à faire 38 députés de plus que LR Ciotti

Lauffen
8 juillet 2024 9h27

LES TROP RARES PETITS BONHEURS DE LA SOIRÉE

Nombre de pourritures malfaisantes ont été réélues :
Hollande, Darmanin, Attal, Voynet, Borne, Ruffin, Séjourné, Prisca Thévenot, Braun-Pivet, Pannier-Runacher, Wauquiez, Boyard, Ersilia Soudais. Par contre, grand plaisir d’apprendre la défaite du véreux VÉRAN, qui va pouvoir se consacrer à la médecine lucrative, de Rachel Kéké, qui va pouvoir refaire des ménages, de Poutou, qui continuera à ne rien foutre, et de Guerini…

Last edited 9 jours by Lauffen
Marcus
8 juillet 2024 10h29
Répondre à  Lauffen

kéké et le véreux battus ?
Hopla geiss ! Noch ein Bier !…

René
8 juillet 2024 9h51
Répondre à  Lauffen

Des à l’abri.

Ireen
8 juillet 2024 9h22

Les députés macronistes élus hier grâce à la gauche ,ne sont ils pas en position de faiblesse vis à vis du nfg ,le chantage à l’assemblée va faire fureur….

aldo
8 juillet 2024 9h03

Tout le monde semble tomber des nues depuis hier soir , alors qu ‘il était évident que le RN allait se faire éliminer par la pire et crapuleuse coalition , une armada de serpents , scorpions , crapauds venimeux , qui fera date dans l ‘ histoire du pays. 
Tout ce qu ‘ il y a de plus pourri et infect dans ces gauches ont collaboré avec Macron non pas pour sauver la France , résister à un fascisme fantasmé ou autres galéjades débiles pour leurrer leurs crétins d’ électeurs , mais tout simplement pour la bonne gamelle et le milliers d ‘euros confortables qui vont tomber dans leurs escarcelles ; pour des crapules c ‘ est humain , la moralité , l ‘ honneur , le civisme , aux oubliettes , c ‘ est du passé , des racontars pour endormir les petits enfants que sont leurs électeurs cocufiés à l’ extrême qui ont choisi le déshonneur , l’ immoralité , l’ incivisme , la guerre , la chaos .

gaheris
8 juillet 2024 13h37
Répondre à  aldo

Excellent!

Carole
8 juillet 2024 9h11
Répondre à  aldo

C’est clair que cette coalition est une coalition de la honte. Ces politicards véreux nous ont montré de quelle bassesse absolument incroyable, répugnante, ils étaient capables. S’allier à des antisémites, à des fichés S, aucun problème pour eux. Ils ne sont dorénavant plus du tout crédibles. Ce sont des gens sans honneur, des vendus, auxquels il est devenu absolument impossible de se fier. Au moins sait-on dorénavant à qui on a affaire maintenant que le masque est tombé, leurs belles paroles ne leur serviront plus à rien, ce n’est plus que du vent.

francedenbas
8 juillet 2024 9h19
Répondre à  Carole

Vous verrez,dès les premières mesures prise,plus personne n’aura voté pour ces vermines.
Hier soir,sur la place de la République,de nombreux drapeaux palestiniens ,algériens…quelques drapeaux BBR pour tromper les blaireaux.
De nombreux colorés,mais pas que….des bondes pleurant de joie de voir les islamo gauchistes vainqueurs ,prêtes à se parer du hidjab bientôt obligatoire.

René
8 juillet 2024 9h55
Répondre à  francedenbas

Ma peine reste modérée ce matin, quand je vois à quoi ressemblent beaucoup de mes concitoyens je ne m’étonne pas que le vote puisse être très, très aléatoire. J’en juge en voyeur à l’entré de mon Cora…

Juste en passant
8 juillet 2024 9h03

Je n’ai pas de mots pour dire toute ma déception et ma tristesse …
Voir une assemblée qui n’a de nationale que le nom , où désormais siègent des dealers de drogues, des fichés S, des islamistes avec la honteuse complicité de la macronie et de ses séides …
Ce pays est mort et bien mort !

René
8 juillet 2024 9h56
Répondre à  Juste en passant

Les annonciateurs de la fin prochaine sont confirmés dans leur objectif pessimisme.

Alberto
8 juillet 2024 9h00

La macronie devait reprendre et en faire sa devise, la fameuse phrase d’un dirigeant africain :
« nous étions au bord du gouffre, et nous venons de faire un grand pas en avant « 

Marie France de Montelimar
8 juillet 2024 8h52
Cequejendis
8 juillet 2024 8h42

La falaise est tombée où sera une plage, la mer n’ayant jamais achevé son ouvrage, la côte reculant, la voyant avancer, jamais lasse à se battre et à recommencer. Pour garder ce qu’on a, c’est une âpre bataille qu’il faut envisager, sans fin, vaille que vaille. Pastichant Aubigné, imitant Agrippa qui connut une guerre où l’on s’entre-étripa comme entre chiens et loups, où dans chaque famille on vit chercher querelle à sa mère une fille ou un père à son fils, un oncle à son neveu, le soupçon suffisant pour remplacer l’aveu ; je veux peindre la France une mère affligée, entre ses deux enfants turbulents partagée ; l’un qui pleure et s’agite, en voyant à son sein vouloir sa part son frère en criant : « Au larcin ! », et coupable, feignant d’en être la victime, réclamant pour lui seul l’usufruit légitime ; à l’appât d’une sève âpres les deux jumeaux, divisés comme voit la branche ses rameaux. Mais je n’ai pas, hélas ! la touche du poète, et rangeant mon pinceau, mes couleurs, ma palette, j’y renonce, à regret, pliant mon chevalet, vers quel havre de paix ne sachant où aller, en disant simplement au naïf que… Lire la suite »

Last edited 9 jours by Cequejendis
mariedefrance
8 juillet 2024 8h41

Belloubet exulte sur LCI.
Elle n’a jamais été aussi prolixe !

Ouf, elle a sa gauche.

Marie France de Montelimar
8 juillet 2024 8h40

Au Cambodge des expatriés Français se réjouissent des résultats des législatives en France « une claque »
Demain ,puisqu’ils envoient leurs adolescents poursuivre leurs études,en France,ça sera moins drole!

Marie France de Montelimar
8 juillet 2024 8h33
1K
0
Laisser un commentairex